ACF 2005

ACF 2005: An open framework for the management and exploitation of audio-visual contents

Titan organise ces conférences dans le cadre de l’ACF (Audiovisual Creative Fair) les 17 et 18 novembre.

L'intégration des essences et des métadonnées pour le plaisir des sens : Un cadre ouvert pour la gestion et l'exploitation de contenus audio-visuels

Les détenteurs de droits intellectuels (ou les utilisateurs) sur des oeuvres visuelles, audio ou textuelles ont toujours nourri l'espoir de disposer enfin d'un cadre architectural ouvert où les diverses fonctions de gestion des archives et du système d'exploitation seraient intégrables et où ils auraient le contrôle sur la pérennité et sur la satisfaction des besoins propres ou des contingences évolutives.

Aujourd'hui, grâce a des avancées significatives des techniques, des technologies et des normes ou standards industriels reconnus, cet espoir peut enfin être satisfait. Diverses réponses partielles sont apparues et leur intégration cohérente est apparue possible. Des normes puissantes, intégrées de manière intelligente, sont aptes à résoudre le challenge tout en laissant une place correcte aux entrepreneurs et industriels voulant réaliser ces systèmes. Un tel cadre ouvert protège simultanément les intérêts des utilisateurs (concurrence ouverte basée sur des interfaces normalisés; coûts contrôlés et assurance d'une pérennité, sans compromis sur la qualité) ainsi que les intérêts des fournisseurs (concurrence basée sur la qualité et l'innovation des fonctionnalités proposées).

L'asbl TITAN a largement contribué à définir un tel cadre, en particulier au sein de projets comme DIVA, AIME, CIMWOS, FILMLIBRARY, et aujourd'hui AXIS, AIDAR et RIME (basés sur les approches OAIS et METS).

Les conférences de ce 17 novembre ont été une occasion d'aborder tous ces thèmes, du point de vue théorique et pratique, avec l'aide d'experts dans le domaine de la segmentation, de l'indexation, de l'édition d'archives numériques exploitées en réseau.

Les acteurs du PAB dansent la concurrence et la convergence ! 

La télévision numérique en Communauté française a déjà 7 ans ! Canal + TVCF (depuis lors BeTV) a lancé son offre de programmes numériques sur le câble en mars 1998. L'année 2005 marque toutefois un grand tournant avec le lancement de Belgacom TV et d'une offre de programmes numériques sur ADSL.

La RTBF n'est pas en reste puisqu'elle a fait part de sa décision d'investir dans le développement de la télévision numérique terrestre. Cette conjonction d'événements pourrait être de nature à stimuler la concurrence et à accélérer le développement de la télévision numérique alors que la Belgique, avec 5,2 % de pénétration du numérique, est loin derrière la moyenne européenne qui dépasse les 20%.

L'arrivée de Belgacom sur le terrain de l'audiovisuel n'est toutefois pas sans susciter des craintes parmi les opérateurs établis, compte tenu de sa puissance financière, typique du monde des télécommunications.

De son côté, l'Union européenne pousse ses États membres à abandonner la diffusion analogique à moyen terme: la Commission Européenne propose ainsi de fixer le début 2012 comme date limite de l'abandon de l'analogique dans tous les États membres. Une telle décision ne se prend pas à la légère et se prépare longtemps à l'avance: les pouvoirs publics ont ainsi un rôle important à jouer, notamment dans la coordination des processus de transition vers le tout numérique.

Enfin, avec le développement du numérique tous réseaux confondus, la question de la convergence va être posée de manière pratique: quels seront demain les modes de consommation du numérique ? Aurons-nous des machines hybrides qui feront à la fois office de téléviseur et d'ordinateur ?

La conférence de ce 18 novembre a été l'occasion d'aborder tous ces thèmes avec l'aide de quelques uns des acteurs qui comptent dans le domaine de la télévision numérique.

Organisation

En novembre 2005, l'asbl Titan, avec le soutient de l'ACF et du Ministère de l'Audiovisuel de la Communauté française de Belgique, a organisé deux journées de conférence.